Bien choisir ses vêtements

 

 

Prendre soin de soi, bien dormir, veiller à son alimentation, faire du sport… l’hygiène de vie comporte tout ça mais pas seulement. Ce que l’on porte sur soi en fait aussi partie. On n’y pense pas toujours, mais nos vêtements peuvent eux aussi être sources de perturbateurs endocriniens.

Nos vêtements sont en contact direct avec notre peau sur plus de 90% de la surface de notre corps (surtout l’hiver), tous les jours (il est globalement assez rare dans la vie d’avoir l’occasion de vivre nue). Il est donc très important d’être attentif à ce que nous nous mettons sur la peau. Les matières synthétiques et retardateurs de flammes et certains colorants peuvent être nocifs.

Or, l’industrie textile ne se soucie pas toujours de la santé de ses consommateurs même si on note de réelles améliorations. Mais prenons un exemple : le coton est une matière naturelle et a priori sans dangers. Il est pourtant l’un des plus grands consommateurs de pesticides de la planète. Chlore, soude, acide sulfurique, métaux lourds, formaldéhyde, ammoniaque, solvants… sont utilisés dans les usines de textile. L’impact de ces pesticides est lourd qu’il s’agisse de notre santé et de l’environnement.

Quelques réflexes sont faciles à prendre afin de moins s’exposer aux perturbateurs endocriniens présents dans les tissus :

  • Lavez toujours les vêtements neufs avant de les porter. Une étude menée par l’ANSES en 2018 a montré que les substances, que contiennent les vêtements neufs, disparaissent après un premier lavage. Or, certaines comme les nonylphénols (et certains de leurs dérivés) sont suspectées de provoquer des dermatites et d’être des perturbateurs endocriniens.

 

  • Utilisez une lessive BIO. On évite ainsi les parfums de synthèse, les produits pétrochimiques et autres produits modifiés pouvant être présents dans les lessives industrielles.

 

  • Privilégiez les cotons BIO. De plus en plus d’acteurs de l’industrie textile proposent une gamme spécifique (parfois plus chère que le reste), il devient moins difficile de s’en procurer.

 

  • Apprenez à reconnaitre les labels et privilégiez le label Oeko-Tex. Il permet de certifier la non-toxicité des textiles et colorants et garantit une exclusion ou une limitation des substances indésirables ou interdites pouvant présenter un risque pour le consommateur.

 

  • Choisissez des marques Made in France, pour aider et soutenir la production française et son savoir-faire et limiter l’impact écologique en favorisant les circuits courts.

Il est parfois difficile de concilier toutes ces exigences… Nous passons du temps à dénicher des marques écoresponsables et respectueuses du corps et de l’environnement.

Aussi, nous étions ravies de découvrir Les Actives Paris qui propose des vêtements de sport pour femmes à la fois techniques et confortables. Les tissus sont fabriqués en France (en Rhône-Alpes pour être précis) et leur assemblage est réalisé au Portugal. Shanti et Flore, les créatrices de la marque, s’engagent pour une fabrication raisonnable et responsable. Et leurs modèles sont très beaux, ce qui bien-sûr ne gâche rien au charme de cette nouvelle marque ; nous avons eu un coup de cœur pour leur combinaison Délicate.

 

MiYé est une gamme dédiée à l'équilibre hormonal féminin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles les plus lus :