Comment atténuer les douleurs mammaires cycliques d’origine hormonale ?

 

En médecine, les douleurs mammaires, situées sur un ou deux autres seins sont appelées également « mastodynies ». Ces douleurs peuvent prendre différentes formes et avoir diverses origines. Vous découvrirez leurs principales causes et les mesures à prendre si les seins vous font mal.  

 

Douleurs mammaires

Quand on parle de mastodynie, c’est pour généralement parler des douleurs aux seins. Généralement ces douleurs à la poitrine surviennent à l’approche de nos règles et / ou pendant nos règles. Ces douleurs aux seins sont généralement bénignes.

Un seul sein peut être concerné (mastodynie unilatérale) ou bien les deux (mastodynie bilatérale). De même, il est normal de souffrir de douleurs mammaires lors d’une grossesse ou au début de la péri ménopause ou la ménopause.

Ces douleurs à la poitrine ne sont pas graves, cependant n’hésitez pas à consulter en cas d’inquiétude, il existe des traitements. La mastodynie peut prendre différentes formes et peut donner plusieurs symptômes, tels que

  • Seins tendus (élancements)
  • Seins trop gonflés / seins chauds
  • Une hypersensibilité rendant le moindre contact douloureux
  • Une sensation de tension mammaire

Les principales causes de la mastodynie 

 

Chez la femme, la « mastodynie » apparait principalement quelques jours avant les menstruations. Ces douleurs sont principalement causées par les fluctuations hormonales en cours à ce moment précis du cycle menstruel. En effet, celles-ci peuvent provoquer une congestion plus ou moins importante des seins. Les douleurs mammaires avant les règles sont presque courantes, elles peuvent apparaître sous forme de tiraillements de crampes… On parle de « mastodynie hormonale » dans le jargon médical, quand le sein concerné est tendu et douloureux pendant la phase lutéale et se relâche à l’arrivée des règles. Ce phénomène est observé chez les femmes pré ménopausées, qui subissent des variations importantes de taux d’estrogènes. Ce type de manifestation clinique survient également chez les femmes sous contraceptif oral.
Dans ce cas particulier, il est généralement recommandé de changer de pilule. Mais cela peut aussi être un signe d’hyper-oestrogénie, dans quel cas il faudra creuser les causes racines et veiller à bien détoxifier les oestrogènes circulants grâce à des actifs comme le DIM de Brocoli.

 

Seins

 

La mastodynie hormonale : que faire si les seins font mal ?

 

L’huile d’onagre, cette belle fleur jaune, est également connue sous le nom de « primevère du soir ». Elle est riche en acides gamma — linoléiques et convient convenablement aux femmes qui en sont carencées et souffrent du syndrome prémenstruel. Elle agit efficacement sur les congestions mammaires qui rendent les seins hyper-sensibles. Vous prenez une capsule par semaine et par mois pendant la phase d’ovulation pour soulager un peu la douleur.  

 

Se faire des auto-massages pour soulager les seins tendus 

 

Après la douche, vous massez vos seins avec l’huile végétale de votre choix ou bien notre sérum corps cycles heureux développé spécifiquement pour soulager les douleurs mammaires (compatible femmes enceintes) . Cela favorise l’écoulement de la lymphe qui a pour fonction de nettoyer notre organisme, sa bonne circulation est essentielle pour se protéger des infections. L’auto-massage soulage également les seins congestionnés et stimule la circulation sanguine. Pratiquement, dessinez délicatement de petits cercles pour former un 8 autour de vos deux seins, puis avec les deux mains à plat pour les soulager. 

 

Bien adapter son alimentation

 

Adapter son alimentation en fonction de son cycle menstruel est une très bonne habitude, surtout si l’on souffre de douleurs mammaires. Les bons aliments adoucissent les pics hormonaux, responsables des douleurs et évitent la rétention d’eau qui provoque un gonflement supplémentaire. Pour cela, vous remplacez la charcuterie, les sucreries (seul le chocolat noir est autorisé, et de manière modérée) et les autres produits gras ou transformés trop salés par des aliments riches en acides gras essentiels comme les poissons, les légumes verts et les céréales complètes. De préférence, vous remplacez la caféine, un vasoconstricteur qui resserre les vaisseaux sanguins et augmente les douleurs mammaires, par le thé vert, les infusions de queue de cerise ou le maté qui feront mieux l’affaire. La consommation de bière ou de soja peut potentiellement booster les douleurs mammaires et l’hyper-oestrogénie.

 

Les actifs stars contre les douleurs mammaires :

 

Agents drainants : Ginkgo biloba, Centella asiatica

Agents modulateurs hormonaux : Yam, Onagre..

Actifs décontractants : Arnica, Magnésium

Actifs anti-inflammatoires : Extrait de réglisse, curcuma

 

Découvrez nos produits naturels pour lutter contre les douleurs mammaires et zones tendues ou congestionnées.

Douleurs mammaires

MiYé est une gamme dédiée à l'équilibre hormonal féminin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus :