Quel rapport entre microbiome cutané et peau ? 

Dès notre plus jeune âge on nous a appris à se méfier des microbes, micro-organismes invisibles à l’œil nu. Pourtant savez-vous que certaines bactéries peuvent parfois être des alliés indispensables pour votre peau ? 

 

Qu’est-ce que le microbiome cutané ? 

 

Il existe 3 types de microbiome : 

  • Le microbiome ou microbiote intestinal
  • Le microbiome ou microbiote vaginal 
  • Le microbiome ou microbiote cutané

Nous nous intéresserons ici au microbiome cutané, mais nous nous précoccupons également du microbiome vaginal dans notre gel intime. Le microbiote cutané se définit par l’ensemble des micro-organismes présents sur la peau, qui est composée de bactéries et de champignons qui vivent à l’intérieur et à l’extérieur de l’épiderme, il existe plus de 1000 espèces de bactéries différentes sur la peau !

 

Quel est le rôle du microbiote ? 

 

Le microbiome a en réalité pour rôle est de nous protéger en s’attaquant aux mauvaises bactéries internes ou externes au corps, on peut donc les considérer comme des gardiens, prêts à défendre notre organisme face aux diverses agressions internes et externes, une sorte de « bouclier vivant » de la peau. Sa présence n’est pas la même pour chaque individu. Bien que nous partagions environ 70% de bactéries entre humain, 30% des bactéries restantes varient d’une personne à l’autre et dépendent de nombreux facteurs tels que : les habitudes alimentaires, l’âge, le mode de vie, le métier…   Il est primordial que le microbiome cutané soit équilibré car dans le cas contraire il peut engendrer des problèmes de peau : imperfections cutanées, rougeurs, sensibilité de la peau, peu excessivement grasse ou sèche.. Ce déséquilibre peut s’expliquer par diverses raisons : 

  • Pollution
  • Des variations hormonales pouvant engendrer un changement de pH de la peau
  • Alimentation
  • Prise de médicament
  • Une surexposition à la lumière bleue ( écrans)
  • Facteurs génétiques
  • Routine de soins inadaptés
  • Période de stress

Acne-hormonale-et-imperfections-mobile

 

Les effets néfastes sur la peau d’un microbiome déséquilibré

 

Un déséquilibre peut entraîner de nombreux problèmes de peau comme l’acné, l’eczéma, le psoriasis, la dermatite atopique ainsi que le desséchement et le vieillissement prématuré de la peau qui va avoir tendance à s’affiner sans son bouclier naturel.   Il existe néanmoins des solutions pour préserver l’équilibre de son microbiome cutané !

  1. Privilégier une alimentation non transformée et le plus diversifiée possible : fruits, légumes, produits frais. Il est impératif de limiter sa consommation de sucres rapides, de graisses saturées et des produits industriels transformés. 
  2. Eviter l’excès d’hygiène ! Trop d’hygiène nuit aux bonnes bactéries (nous en parlons souvent autour de l’hygiène intime à limiter au maximum en lavant l’extérieur à l’eau, mais c’est aussi vrai pour la peau.
  3. Adapter sa routine de soins et éviter les routines de soins trop « décapantes »

La peau ne devrait pas être trop nettoyée, plutôt à l’huile (évitez les eaux micellaires et gels plus décapants), et privilégiez des soins doux, sans alcool ni parfum de synthèse (limonène, geraniol, linalool) ni huiles essentielles.

Routine peau du visage

 

Comment garder un microbiome cutané en bonne santé ?

 

Vous savez maintenant qu’un microbiome cutané est essentiel pour avoir une belle peau en bonne santé. Pour le défendre il est impératif d’avoir une alimentation saine et une bonne hygiène de vie, la cosmétique est aussi une de vos meilleures alliés, différents produits existent sous plusieurs formes, crèmes, produits, nettoyants, sérums…   Quelques conseils pour en prendre soin :

  • Ne pas laver sa peau trop souvent, les dermatologues conseillent de laver 2 fois par jour le visage si vous souffrez d’acné, sinon un seul lavage journalier est suffisant
  • Utiliser des produits lavants doux comme des huiles démaquillantes, ça limite le desséchement de la peau et la détérioration de la barrière cutanée !
  • Faire attention à ne pas trop s’exposer au soleil
  • Hydrater sa peau, si elle est trop sèche les « bons microbes » ont du mal à y vivre, donc à lutter contre les « mauvais microbes »
  • Essuyer sa peau délicatement après un lavage
  • Privilégier des soins sans parfum synthétique et sans alcool, avec un pH neutre ou physiologique, et qui contiennent des pré et posbiotiques reconnus pour renforcer le microbiome cutané. 

Découvrez « [MY] Huile Régénérante » : notre 1er soin visage essentiel dans une texture « sérum en huile » qui concentre des huiles précieuses antioxydantes et régénérantes, et un complexe de pré et post biotiques pour renforcer les peaux fragilisées ou dévitalisées. Une huile ultra fine au fini sec qui peut s’utiliser seule en base de maquillage ou sous votre soin.  Idéale pour les peaux sèches, sensibles et fragilisées, elle S’utilise seule en base de maquillage, ou sous votre crème en sérum de jour ou de nuit. Pour toutes les peaux en manque d’éclat, les peaux sèches et/ou réactives, qui souffrent d’inconfort cutané, de rougeurs, de traces d’imperfections ou de taches pigmentaires.   Elle permet de :

  • Renforcer et préserver la barrière de la peau, et la bonne composition du microbiome cutané 
  • Stimuler la synthèse métabolique de céramides et d’acide hyaluronique de la peau
  • Protéger contre le photo-vieillissement et le stress oxydatif
  • Lisser le grain de peau et les ridules, homogénéiser et stimuler l’éclat du teint 
  • D’hydrater, de raffermir et d’adoucir la peau

 

Retrouver notre huile régénérante ici !

Huile régénérante

MiYé est une gamme dédiée à l'équilibre hormonal féminin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles les plus lus :