Quel est le lien entre le microbiote et la peau ?

SOMMAIRE :

Le lien entre le microbiote et la peau : 
maintenir une peau saine et équilibrée

Le microbiote est un ensemble de micro-organismes (bactéries, levures, virus…) qui participent à de nombreuses fonctions biologiques. Il se situe à plusieurs endroits : dans les intestins, la bouche, les muqueuses vaginales, les poumons et sur la peau. 

La santé de notre peau dépend de l’équilibre de nos microbiotes, plus particulièrement des microbiotes intestinal et cutané. Ces deux écosystèmes interconnectés jouent un rôle essentiel dans la protection, l’hydratation et l’immunité de notre peau.

Voyons cela de plus près ! 

Le microbiote intestinal : Une clé pour la santé de la peau 

Microbiote intestinal

Le microbiote intestinal est composé de milliards de micro-organismes vivant dans notre tube digestif. Ces bactéries, levures, virus et autres micro-organismes jouent un rôle crucial dans notre santé globale.

Le microbiote intestinal a plusieurs fonctions :

  • Renforcement du système immunitaire : Il a un rôle de barrière qui empêche les bactéries pathogènes extérieures de s’installer afin de préserver les bactéries non pathogènes.
  • Protection des cellules intestinales : Il facilite la digestion et permet de mieux intégrer les composés alimentaires tels que les fibres.
  • Participation à la synthèse de certaines vitamines : Vitamine K et certaines vitamines B. 

Des études récentes ont démontré que le microbiote intestinal influence également la santé de notre peau. Un réseau complexe de communication, appelé “axe intestin-peau“, relie l’intestin et la peau. Une étude sur le microbiote intestinal en tant que régulateur de cet axe montre qu’il affecte la kératinisation de la peau et la modulation de la réponse immunitaire cutanée dans diverses maladies (1).

En effet, le déséquilibre du microbiote intestinal peut provoquer une inflammation systémique, qui peut se manifester par des problèmes de peau tels que l’acné hormonale, l’eczéma ou le psoriasis. L’inflammation est un mécanisme de défense se traduisant par une réaction du système immunitaire suite à une agression. Le microbiote intestinal agit sur le système immunitaire et joue indirectement un rôle dans les phénomènes d’inflammation.

En équilibrant le microbiote intestinal, les phénomènes inflammatoires peuvent se réguler et apaiser des problématiques de peaux de type inflammatoire. Un système digestif en bonne santé constitue donc un bon point de départ pour avoir une peau en bonne santé.

Le microbiote cutané a également un rôle important dans certaines problématiques cutanées (acné hormonale, dermatite atopique etc). En effet, un microbiote cutané déséquilibré laisse la possibilité à des bactéries pathogènes de venir coloniser la peau et causer certaines problématiques cutanées inflammatoires.

Le microbiote cutané : Protecteur de la peau

Microbiote cutané

La peau constitue une barrière de protection contre les agressions extérieures (changements de température, stress, pollution…). C’est un organe « émonctoire », c’est-à-dire qu’elle intervient dans la lutte contre les toxines. La peau est constituée de 3 couches : l’hypoderme, le derme et l’épiderme, la couche la plus superficielle. 

Le microbiote cutané, ou flore cutanée, est un ensemble de micro-organismes vivant sur l’épiderme. Il est essentiellement constitué de bactéries, mais aussi de quelques virus et champignons. Il est propre à chaque individu.

Le microbiote cutané remplit plusieurs fonctions vitales pour maintenir la santé de la peau

  • Protection contre les pathogènes : Le microbiote cutané forme une barrière physique et chimique qui limite la croissance de micro-organismes pathogènes. Les bonnes bactéries compétitives empêchent les pathogènes d’adhérer et de coloniser la peau.
  • Renforcement de la fonction barrière : Les micro-organismes du microbiote cutané aident à maintenir l’intégrité de la barrière cutanée, essentielle pour prévenir la perte d’hydratation et l’entrée de substances nocives dans la peau.
  • Modulation de la réponse immunitaire : Le microbiote cutané interagit avec les cellules immunitaires de la peau, aidant à réguler et à équilibrer la réponse inflammatoire. Une perturbation de cet équilibre peut conduire à des affections cutanées telles que l’eczéma ou l’acné.
  • Influence sur la sécrétion de sébum : Certains micro-organismes du microbiote cutané sont impliqués dans la régulation de la production de sébum, une substance huileuse sécrétée par les glandes sébacées. Un déséquilibre du microbiote peut contribuer à des problèmes de peau tels que l’acné hormonale.

Des études récentes montrent que les bonnes bactéries sont de véritables alliés pour notre peau et qu’un déséquilibre du microbiote n’est pas sans conséquence. En 2015, une revue sur le microbiote cutané présente sa complexité et le rôle que peut avoir ce microbiote dans le développement de certaines pathologies comme le psoriasis, l’acné ou les plaies chroniques (2).

Quel est l’impact du microbiote sur la peau ?

Imperfections cutanées

La flore normale de la peau constitue une défense pour l’hôte, une augmentation ou une réduction de la composition bactérienne conduit à un microbiote déséquilibré, on parle de dysbiose. Cela signifie que notre corps n’est plus en symbiose avec les bactéries qui le compose. Ainsi, ce type de dérèglement peut favoriser l’apparition de certaines pathologies comme le diabète, l’inflammation des intestins, l’eczéma, le psoriasis mais aussi l’acné. Cette apparition d’imperfections peut toucher le visage mais aussi le dos, le cou ou encore le buste.

L’environnement dans lequel nous vivons et notre mode de vie peuvent influencer la composition du microbiote cutané et entraîner son déséquilibre. Une mauvaise hygiène ou l’utilisation d’eau trop chaude (au-dessus de 35°C) et de cosmétiques non adaptés détériorent le film hydrolipidique protecteur et peuvent perturber l’équilibre du microbiote cutané. De même, des facteurs tels que l’alimentation, le stress, le sommeil et l’utilisation excessive d’antibiotiques peuvent également avoir un impact sur la santé de notre peau en modifiant la composition du microbiote.

La peau est alors moins bien protégée contre les bactéries et les infections microbiennes. Il est donc important de prendre soin de son microbiote cutané mais aussi de son microbiote intestinal qui aura également des répercussions sur votre peau.

Les bons réflexes pour rééquilibrer son microbiote intestinal

Pour prendre soin de son microbiote intestinal, voici quelques gestes simples :

  • Équilibrer son alimentation

Une alimentation saine et équilibrée peut également contribuer à rééquilibrer le microbiote cutané. Consommez des aliments riches en fibres, en antioxydants et en acides gras essentiels, tels que les fruits, les légumes, les grains entiers, les poissons gras et les probiotiques (comme le yaourt et la choucroute).

  • Consommez des probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques pour l’intestin. Ils se trouvent naturellement dans des aliments tels que le yaourt, la choucroute, le kéfir ou le kimchi. Vous pouvez également prendre compléments alimentaires contenant des probiotiques.

  • Gérez votre stress

Le stress chronique peut affecter la santé de l’intestin et perturber le microbiote. Pratiquez des techniques de gestion du stress, comme la méditation, le yoga, la respiration profonde ou toute autre activité relaxante qui vous convient.

  • Faites de l’exercice régulièrement

L’exercice physique régulier favorise une bonne circulation sanguine et contribue à maintenir un microbiote équilibré. Trouvez une activité que vous aimez et intégrez-la dans votre routine quotidienne.

Les bons réflexes pour rééquilibrer son microbiote cutané

Pour prendre soin de son microbiote cutané, voici quelques réflexes à adopter :

  • Évitez les produits irritants

Lors du choix de vos produits cosmétiques, recherchez ceux qui sont exempts de parfums synthétiques, d’alcools et de colorants. Ces ingrédients peuvent agresser la peau et perturber l’équilibre du microbiote cutané. Optez plutôt pour des produits hypoallergéniques et non comédogènes, spécialement formulés pour minimiser les risques de réactions indésirables.

  • Utiliser des produits doux

Évitez les nettoyants agressifs qui peuvent perturber l’équilibre du microbiote cutané. Optez plutôt pour des nettoyants doux et non irritants, sans savon et sans parfum. Choisissez des produits formulés spécifiquement pour respecter le pH de la peau (pH de 5,5).

  • Éviter les lavages excessifs

Se laver la peau de manière excessive peut éliminer les huiles naturelles et perturber le microbiote cutané. Limitez les lavages à une fois par jour, sauf en cas de transpiration excessive ou de saleté accumulée. Lorsque vous vous lavez, utilisez de l’eau tiède plutôt que de l’eau chaude, car l’eau chaude peut dessécher la peau.

  • Protéger la peau du soleil

Une exposition excessive au soleil peut avoir un impact négatif sur la santé de la peau et sur le microbiote cutané. Protégez-vous en utilisant une crème solaire adaptée à votre type de peau et en limitant votre exposition aux heures de pointe.

Comprendre l’importance du lien entre le microbiote et la peau est essentiel pour maintenir une peau saine et équilibrée. Il est nécessaire de prendre soin de notre microbiote cutané et intestinal afin d’éviter un déséquilibre pouvant entraîner des inflammations et des problèmes cutanés.

Afin de prendre soin de sa peau sans l’agresser, découvrez le pack Skin Detox, un duo de choc In & Out qui s’attaque aux causes racines des imperfections hormonales adultes :

  • [MY] ÉMULSION PERFECTRICE HYDRATANTE : Un soin anti-imperfections à la fois très doux (sans acide salicylique, ni huiles essentielles, ni actifs « décapants ») et très efficace grâce à des actifs naturels et doux (acide succinique, postbiotiques marins, zinc, bardane, réglisse, avoine, immortelle) afin d’équilibrer la flore cutanée.
  • [MY] ÉLIXIR DÉTOX PEAU NETTE : Un élixir concentré en extrait de brocoli standardisé à 10% de glucoraphanine, en plantes détoxifiantes et gluconate de zinc pour stimuler la détoxification et favoriser une peau nette, sans imperfections.

Sources : 

  1. SALEM I, RAMSER A, ISHAM N, GHANNOUM MA. The Gut Microbiome as a Major Regulator of the Gut-Skin Axis. Front Microbiol. 2018. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30042740/
  2. DUNYACH-REMY C, SOTTO A, LAVIGNE J. Le microbiote cutané : étude de la diversité microbienne et de son rôle dans la pathogénicité. Revue Francophone des Laboratoires. 2015. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1773035X15728212

LES PRODUITS LIÉS :

Découvrez votre profil hormonal

0
Mon panier (0 articles)
Plus que00,00 pour bénéficier de la livraison gratuite !
65,00 €
Livraison gratuite à domicile
70,00 €
Un cadeau au choix

Faites le diagnostic

Découvrez votre profil hormonal en répondant à quelques questions en moins d’une minute ainsi qu’une sélection de produits adaptés à vos symptômes

Faites le diagnostic

Découvrez votre profil hormonal en répondant à quelques questions en moins d’une minute ainsi qu’une sélection de produits adaptés à vos symptômes