Livraison GRATUITE à partir de 50€* 🚚 | 1 cadeau dès 70€ d’achat*** 🎁 | -10% avec la newsletter ✨

En savoir plus

LIVRAISON OFFERTE dès 50€ en points relais et dès 60€ d’achats à domicile en France Métropolitaine.

*** [MY] MINI HUILE REGENERANTE 15ML OU [MY] GEL INTIME 60ML OFFERT DÈS 70€ D’ACHAT (Cliquer dessus pour l’ajouter au panier)

Profitez de -10% sur votre 1ère commande et recevez le guide de l’équilibre hormonal (PDF 36 pages) en vous inscrivant à la newsletter.

Quel est le lien entre la ménopause et l’ostéoporose ?

Introduction

La ménopause est une étape naturelle de la vie des femmes, marquée par l’arrêt définitif des menstruations. Cette transition hormonale s’accompagne de divers changements physiologiques tels que les bouffées de chaleur, sautes d’humeur, troubles du sommeil, maux de tête, la perte de cheveux, la sécheresse intimeL’un des plus préoccupants est l’augmentation du risque d’ostéoporose. Dans cet article, nous étudierons le lien étroit entre la ménopause et l’ostéoporose en répondant à cinq questions essentielles.

Qu’est ce que l’ostéoporose et comment est-elle liée à la ménopause ? 

L’ostéoporose est une maladie caractérisée par une diminution de la densité osseuse et une détérioration de la structure osseuse, rendant les os fragiles et plus susceptibles de se fracturer. La ménopause est un facteur de risque majeur pour le développement de l’ostéoporose, car la diminution des niveaux d’œstrogènes, une hormone essentielle chez les femmes, joue un rôle important dans la régulation de la densité osseuse.

Cette pathologie affecte principalement les femmes ménopausées, avec une prévalence deux à trois fois plus élevée que chez les hommes du même âge. En effet, la diminution des niveaux d’œstrogènes entraîne une accélération de la perte de densité osseuse, augmentant significativement le risque de fractures. Malheureusement, parmi les femmes de 50 ans aujourd’hui, on estime qu’une sur trois ou quatre développera une fracture due à la fragilité osseuse au cours de sa vie.

Pourquoi la ménopause entraîne-t-elle une diminution de la densité osseuse ? 

Les œstrogènes jouent un rôle crucial dans le maintien de la santé osseuse chez les femmes. Pendant la ménopause, la production d’œstrogènes diminue de manière drastique. Ces hormones aident à réguler l’activité des ostéoclastes, des cellules responsables de la résorption osseuse (dégradation et élimination du tissu osseux existant), et favorisent la formation osseuse par les ostéoblastes. La carence en œstrogènes perturbe cet équilibre, entraînant une augmentation de la résorption osseuse et une diminution de la formation osseuse, ce qui conduit à une diminution nette de la densité osseuse et à une fragilité accrue des os.

Quels sont les facteurs de risque supplémentaires pour l’ostéoporose pendant la ménopause ?

Outre la diminution des niveaux d’œstrogènes, d’autres facteurs de risque peuvent aggraver la perte osseuse pendant la ménopause. 

Parmi ceux-ci, nous trouvons des antécédents familiaux d’ostéoporose, une faible masse osseuse initiale contre lesquels on ne peut rien faire. 

Heureusement, il en existe d’autres sur lesquels nous pouvons agir : 

  1. Facteurs environnementaux : 
  • Fumer et boire trop d’alcool : Le tabagisme entraîne un état d’inflammation systémique persistant, qui peut avoir des effets néfastes sur la santé osseuse. En effet, fumer contribue à la survenue précoce de la ménopause et diminue l’effet protecteur des hormones sexuelles féminines pendant la ménopause. De plus, l’abus d’alcool est préjudiciable pour les os, car il supprime la formation osseuse et entraîne une carence en hormones sexuelles.
  • Avoir une alimentation déséquilibrée :  la maigreur, une dénutrition ou malnutrition sévère sont des facteurs de risque d’ostéoporose ainsi que les régimes responsables d’une carence en calcium surtout pendant l’enfance et l’adolescence. l’excès de café ou de sel pourraient être à l’origine d’une fuite de calcium dans les urines. 
  • Être sédentaire : l’immobilisation prolongée, l’absence d’activité physique représentent un facteur de risque d’ostéoporose.
  • Un ensoleillement insuffisant : la vitamine D, synthétisée par la peau grâce aux rayons ultraviolets solaires, favorise l’absorption du calcium par le tube digestif.

       2. Facteurs contre lesquels il faut prendre des mesures préventives

  • Des troubles gynécologiques : Troubles menstruels, arrêts prolongés des règles, ménopause précoce (avant 40 ans) spontanée ou chirurgicale ; la carence en hormones sexuelles féminines favorise l’ostéoporose.
  • Avoir une maladie ou prendre un traitement qui favorise la survenue d’une ostéoporose : diabète de type 1, hyperthyroïdie, maladie de Crohn, arthrite rhumatoïde, traitements corticostéroïdes (prednisone, prednisolone).

Quels sont les symptômes de l’ostéoporose et comment est-elle    diagnostiquée ? 

L’ostéoporose est souvent appelée “maladie silencieuse” car elle ne présente généralement pas de symptômes spécifiques jusqu’à ce qu’une fracture survienne. Cependant, certains signes avant-coureurs peuvent inclure une diminution de la taille, une posture courbée, des douleurs osseuses et des fractures qui se produisent facilement. Le diagnostic d’ostéoporose doit être fait idéalement avant l’apparition des fractures. Il peut être confirmé par une densitométrie osseuse, une procédure indolore qui mesure la densité minérale osseuse et sert de repère pour le traitement. Plus précisément, il s’agit d’une méthode de mesure de la densité osseuse, c’est-à-dire la quantité de minéraux présents dans les os. Cette mesure permet d’évaluer la masse osseuse et constitue un moyen précieux pour évaluer la solidité des os. La partie minérale de l’os, principalement composée de calcium et de phosphore, est examinée lors de cette procédure. Ainsi, la densitométrie osseuse fournit des informations essentielles sur la santé et la densité des os.

 

De plus, des examens sanguins et urinaires sont toujours indispensables pour chercher une cause à l’ostéoporose (ostéoporoses secondaires c’est-à-dire liées à une autre maladie, chez la femme comme chez l’homme).

Comment prévenir et traiter l’ostéoporose pendant la ménopause 

La prévention et le traitement de l’ostéoporose pendant la ménopause reposent sur des mesures similaires. Adopter un mode de vie sain est essentiel, notamment : 

  • En suivant une alimentation équilibrée et riche en calcium et en vitamine D,
  • En pratiquant une activité physique régulière, 
  • En arrêtant de fumer et en limitant la consommation d’alcool, 
  • En s’exposant raisonnablement au soleil.

En complément, les médecins peuvent recommander des traitements médicamenteux tels que les bisphosphonates ou les modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes (SERM) pour prévenir la perte osseuse et réduire le risque de fractures. Par ailleurs, le traitement hormonal substitutif, qui comprend généralement des œstrogènes associés à des progestatifs, est une approche efficace pour compenser la carence hormonale et atténuer significativement la détérioration osseuse.

Pour conclure …

La ménopause et l’ostéoporose sont étroitement liées, car la diminution des niveaux d’œstrogènes pendant la ménopause contribue à la perte osseuse accrue. Comprendre ce lien et prendre des mesures préventives peuvent aider à réduire le risque d’ostéoporose et de fractures chez les femmes ménopausées. Une approche globale, comprenant des changements de mode de vie sains et des traitements médicaux appropriés, peut contribuer à maintenir la santé osseuse et à améliorer la qualité de vie pendant et après la ménopause.

Sources : 

1. https://www.facebook.com/inserm.fr (no date) Ostéoporose · Inserm, La science pour la santé, Inserm. Available at: https://www.inserm.fr/dossier/osteoporose/ (Accessed: 24 July 2023).

2. Ostéoporose en 100 questions (no date). Available at: https://www.rhumatismes.net/index.php?id_bro=28 (Accessed: 24 July 2023).

Découvrez votre profil hormonal

Produits associés :

MiYé est une gamme dédiée à l'équilibre hormonal féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
Mon panier (0 articles)
Plus que00,00 pour bénéficier de la livraison gratuite !
50,00 €
Livraison à domicile offerte
70,00 €
Un cadeau au choix

Faites le diagnostic

Découvrez votre profil hormonal en répondant à quelques questions en moins d’une minute ainsi qu’une sélection de produits adaptés à vos symptômes